EXPOSITION

Danièle Orcier, les lignes du désir

06/02 > 20/06/2021

Espace d’Art Ducros

« Pour ce projet conçu comme un Journal d’atelier, Danièle Orcier nous amène de plain-pied dans un lacis de lignes où s’entremêlent la littérature et la spiritualité. L’arbre à kaki, les vignes, les collines, le jardin, le bassin, l’amphithéâtre… le dessin de Danièle Orcier tient son origine dans le paysage au cœur du Vallon des Alyssas fait de nature et de culture. (…). Le parcours est ponctué d’œuvres de la Collection IAC qui fut véritablement un vivier pour Danièle Orcier au sein de nombreuses expositions qu’elle a conçu à Angle. À Grignan, elle a choisi quatre œuvres de M. François, V. Joumard, H. Marcelly, P. Tosani pour un dialogue avec ses dessins. » Cette exposition s’inscrit dans le cadre du dispositif de l’Institut d’Art Contemporain « Un territoire en trois temps » en Drôme Provençale en 2021.

PETITION

“Non à la démolition de l’usine Charles Jourdan patrimoine de Romans-sur-Isère”

3 133 ont signé…
Prochain objectif : 5 000 !

Le Collectif des amis du patrimoine romanais lançait il y a un mois la pétition « contre la démolition de l’usine Charles Jourdan patrimoine de Romans-sur-Isère » à la suite de la vente de l’usine par Valence-Romans-Agglomération à la ville de Romans. Celle-ci souhaite la démolir pour construire un gymnase.

« Ce bâtiment industriel, construit en 1922, a abrité pendant plus de 90 ans les travailleurs de la chaussure ayant contribué à la renommée nationale et internationale de la ville de Romans sur Isère en tant que capitale de la chaussure de luxe ».

Pour signer la pétition

Source : change.org
Voir article Q+E

COLLOQUE

Le patrimoine industriel rechargé…

 

18e Congrès sur le patrimoine industriel de TICCIH (The International Committee for the Conservation of Industrial Heritage),

29/09 – 04/10/2021 – Montréal

Organisé par la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’Université du Québec à Montréal, avec l’Association québécoise pour le patrimoine industriel.

Plus que jamais, l’héritage de l’industrie est à l’avant-plan de l’actualité, partout sur la planète et même au-delà. La désindustrialisation, mais aussi le raffinement des connaissances scientifiques et des techniques de production redéfinissent nos rapports avec l’environnement et avec notre histoire. (…) Face aux transformations profondes de l’industrie et de son statut social, politique et économique, le patrimoine industriel soulève des enjeux et offre des possibilités qui vont bien au-delà, dorénavant, de la simple conservation. La transmission du savoir, l’inclusion des personnes et une perspective humaniste renouvelée sur le développement durable sont au rang de ces possibilités du patrimoine industriel qu’il importe maintenant de mettre en discussion.

EDITION

Industries en héritage (Auvergne-Rhône-Alpes)

Editions Lieux-Dits, 2019

Centré sur le patrimoine industriel du 17e siècle à la fin du 20e siècle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’ouvrage est rédigé par Nadine Halitim-Dubois du Service Patrimoine et Inventaire de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; il est composé d’une introduction (portrait de ce territoire et enjeux) et de deux parties richement illustrées :
– Paysages industriels des villes et des campagnes : Perception et réappropriation ; Figures industrielles d’une région contrastée ; Sites emblématiques : reflets d’un passé et perspectives d’avenir.
– Diversité des héritages : Paysages d’usines ; Architectures emblématiques et transformations contemporaines.
– Panorama : Paysage industriel ; La mémoire vive ; Réappropriations culturelles : de la production à la création.

Voir article Q+E
INFORMATIONS D’ICI ET D’AILLEURS Q+E