Loading...

CONFERENCES

« Liquider la République : l’assassinat de Marx Dormoy et l’ultra collaboration »

Conférence le 16 juin prochain à 18 h 30
par Tal Bruttmann, historien

Le 26 juillet 1941, Marx Dormoy, ancien ministre de l’Intérieur du Front populaire, est assassiné à Montélimar. C’est à l’occasion des 80 ans de cet événement que le Service départemental de l’Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre et les Archives départementales de la Drôme organisent cette conférence.

L’assassinat le 26 juillet 1941, à Montélimar, de Marx Dormoy, l’une des figures de proue du Front populaire, ne constitue pas un acte isolé, mais s’inscrit dans un ensemble bien plus vaste. Après la défaite de juin 1940, les hommes incarnant la IIIe République deviennent une cible tant de la part du nouveau régime que des tenants de l’ultra collaboration. Arrestations, internements et détentions signent ainsi les premières semaines d’existence du régime de Vichy, qui prépare le procès de Riom organisé ceux rendus responsables de la défaite, tandis que la légalité républicaine est mise à bas. Dans le même temps, les militants des partis de l’ultra collaboration, prônant un alignement total avec le régime nazi, entendent eux aussi régler leurs comptes avec la IIIe République. Marx Dormoy, l’homme qui a démantelé la Cagoule, constitue une cible de premier ordre pour des militants qui depuis l’été 1940 multiplient les violences tant en zone occupée qu’en zone libre. L’assassinat de l’ancien ministre de l’Intérieur à lieu alors que débute la guerre sur le Front de l’Est et que les Doriot, Déat et autres chantres de l’ultra collaboration mobilisent des volontaires pour aller combattre aux côtés du IIIe Reich. Il s’agit de combattre tout à la fois l’ennemi à l’intérieur et à l’extérieur, dans une Europe nouvelle, celle de l’ordre nazi.

Compte tenu des restrictions sanitaires, la conférence se déroulera en direct, sous forme de visioconférence.

Voir les modalité pour accéder à la visioconférence

Informations d’ici et d’ailleurs Q+E

Frontières…

EXPOSITION “Frontières. Observer les marges pour questionner le monde” Centre du Patrimoine Arménien, Valence > 17 [...]

Par |2021-06-11T11:20:48+02:0010/06/2021|Ici/ailleurs|
Aller en haut