Vestiges urbains

Photographies de Gilles Aymard

Avec son regard posé sur le monde bâti, attentif aux formes architecturales, sensible aux variations de matières et de reliefs, Gilles Aymard photographie dans cette série  * ce qui reste, ce qu’on ne voit pas ou qu’on ne veut pas voir. De ces lieux abandonnés ou démolis suite aux politiques urbaines, il isole le banal et le fragile, redessine ce qui existait – escaliers, sheds, cloisons, ouvertures… – et surtout invente des lieux tout en les documentant grâce aux cadrages épurés, aux jeux du noir et blanc, aux espaces scéniques où passants, colonnes ou marches d’escaliers deviennent acteurs. Architecte de formation, le photographe prolonge à sa manière les nombreuses campagnes photographiques sur le territoire et contribue à la création de véritables archives d’un temps/un lieu, de Bourg-de-Péage à Lyon, d’Albigny-sur-Saône à Valencia.

Auteur :
Gilles Aymard

Voir le portfolio